Accompagner les jeunes migrants ici et là-bas

Accompagner les jeunes migrants ici et là-bas

 

Depuis plusieurs années, de nombreux jeunes Guinéens s’engagent dans un long et périlleux parcours migratoire vers l’Europe et la France dans l’espoir d’y trouver des conditions de vie plus propices. Certains d’entre eux bénéficient de la protection internationale tandis que les mineurs sont pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance.

 

Les raisons de leur départ de Guinée sont multiples. Elles résultent de carences des pouvoirs publics, d’une défaillance de l’Etat de droit, d’une pauvreté endémique et de l’absence de perspectives d’insertion économique pour une grande partie de la jeunesse. Sur un plan sociétal, ces départs sont également causés par des différends familiaux, des mariages forcés et des mutilations sexuelles pour des jeunes filles.

Encore peu documentées, les conséquences de ce phénomène migratoire méritent d’être mieux appréhendées. Un tel voyage n’est en effet pas sans risque pour des jeunes en proie à des trafiquants en tout genre. Arrivés à destination, ceux-ci doivent composer entre traumatismes, complexité de parcours administratifs et maintien d’une relation avec les familles restées aux pays.

Depuis un an, Forum réfugiés et son partenaire guinéen Réseau Afrique Jeunesse de Guinée (RAJ-GUI) sont engagés dans le projet ORMI (Organisations de la société civile – Migrations) dont l’objectif vise à accompagner en France comme en Guinée les réponses apportées par la société civile et les collectivités locales aux enjeux de la migration de ces jeunes.

 

Un travail de terrain avec les jeunes en Guinée...

Un guichet d’accueil a été ouvert dans la ville de Mamou, l’un des épicentres du départ de ces jeunes. Il propose différents niveaux d’informations (relatives à la formation, à l’insertion ou à la migration) et entend orienter les jeunes dans leur insertion professionnelle et sociale. En un an, plus de 500 jeunes ont été accueillis à ce guichet. 42 ont pu accéder à un emploi ou à une formation.

qui alimente la réflexion en France !

En France, un groupe de travail animé par Forum réfugiés cherche à encourager les collaborations entre collectivités locales et associations autour de la prise en charge de ces jeunes.

 

kadiatou

Kadiatou, 24 ans, a suivi une formation en restauration à Mamou et recherchait un local pour pouvoir exercer son travail. Le projet ORMI l’a accompagnée dans ses démarches de recherche d’un kiosque. Cet accompagnement lui a permis de monter un dossier, trouver un local et d’ouvrir son commerce

 

Pour nous permettre de mener à bien le projet ORMI, nous avons besoin de votre soutien !

Merci !

 

* Vos dons sont déductibles à 66% de vos impôts. Ainsi, un don de 55€ ne vous reviendra qu’à 18,70€ après déduction fiscale dans la limite de 20% de vos revenus imposables. Un reçu fiscal vous sera adressé par Forum réfugiés-Cosi.

Mon don

Coordonnées

S'inscrire à notre newsletter S'inscrire