Le 23 septembre, la Commission européenne a présenté les orientations de son nouveau Pacte sur la migration et l’asile. Si l’ambition était de favoriser une approche plus humaine de la protection et de miser sur les aspects positifs et bénéfiques de la migration, le Pacte continue pourtant de se concentrer sur l’externalisation, la dissuasion, la rétention et le retour.


Plus de 70 organisations membres ou partenaires du Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE), dont Forum réfugiés-Cosi, présentent des recommandations communes pour que ce Pacte marque un nouveau départ pour les politiques européennes de migration et d’asile.

 

Lire la note de plaidoyer